Il y a des leçons plus faciles à retenir que d'autres. Gageons que celle reçu ce samedi contre Vitrolles restera longtemps dans les têtes de nos jeunes pousses tant la déception se lisait dans leurs regards au sortir d'un match assez fou.
Encore une fois, c'est décidément une salle habitude à perdre, le début de match fut catastrophique (0-7 après 10 minutes). Toute la panoplie des c… heu… des bêtises à ne pas faire a été passée en revue : mauvaises passes, passages en force, pieds en touche, tirs à côté, zones... et surtout une défense aux abonnés absents obligeant les deux coachs à de nombreuses permutations et changement pour tenter de re-cadrer les jeunes gris, complètement perdus sur le terrain et bafouillant leur handball. Heureusement, sous l'impulsion d'un Matt très en forme, la deuxième partie de la première mi-temps fut plus à leur avantage et ils recollèrent petit à petit à leur adversaires d'un jour handicapés par un manque de rotation.
La deuxième mi-temps fut beaucoup plus équilibrée, les deux équipes se rendant coup pour coup jusqu'au dénouement final : un pénalty raté pour nous et un but pris dans la dernière seconde arrachant des larmes de déception (colère) dans les yeux de certains de nos jeunes.
Mais voilà, aussi cruel qu'il soit, le score est juste : on ne peut pas penser gagner un math en perdant autant de balles, en ratant autant de tirs, en défendant si peu… Personne n'est irréprochable sur ce match, chacun y est allé de sa (ses) bêtise(s). Il y a eu de bonnes choses de réalisées. Quelques attaques intéressantes, quelques défenses (très peu) efficaces. Individuellement chacun a eu son petit passage à vide. Les bonnes actions ont alterné avec les grosses gaffes nous amenant à ce score cruel, mais pas injuste même si nos adversaires du jour étaient largement prenables par une équipe mallemortaise jouant son jeu normalement.
Nos - 18 négligent quelque peu les entraînement en ce moment et n'y mettent pas tout le sérieux qui leur permettrait de se faciliter les matchs par la suite, espérons que cette déception leur ouvrira les yeux et qu'ils retrouveront rapidement leur handball… et leur sourire !

p.s. aucun reproche ne sera fait au joueur qui a "loupé" le penalty final : ce pénalty n'a eu de l'importance QUE parce que l'ensemble des joueurs (lui compris) ont loupé un nombre incalculables de but (ou d'arrêts) avant qui nous aurait permis de ne pas se retrouver dans cette situation délicate du but de la gagne.

Ce soir, on va faire simple, comme l'ordre du jour des coachs ce week-end :
se faire plaisir face à cette équipe de Sorgues 1er du championnat avec une seule défaite.

Mais malgré la défaite de nos jeunes nous retiendrons uniquement le positif (le négatif c'est pour mardi soir) :
 

  • un bon état d'esprit,

  • une cohésion d'équipe,

  • l'envie,

  • et des sourires !

Pour preuve le message de cap'tain clem ( dit la crampe ) :

« Bon alors les gars, ce week-end le mot d'ordre était de se faire plaisir et cela a été respecté!
Personnellement je suis fier de l’état d'esprit de l'équipe même si à certains moments nous manquons un peu de " grinta " et de concentration.

C'est pour cela qu'il va falloir encore plus travailler aux entraînements afin de pouvoir gagner plus de matchs.

Allez les gars j'vous embrasse !  smiley»

 

Courage à tous et à mardi pour préparer encore un gros match à la maison face à Vitrolles.

Le Cercle des poètes disparus est l’histoire de Todd Anderson, un jeune garçon nouvellement arrivé à l’académie pour garçon de Welton, une école américaine réputée très austère et répressive. Il va faire la rencontre de son colocataire, Neil Perry et de ses amis, tous avides de liberté, refusant de son conformer aux codes de l’école. La nouvelle année à Welton est aussi marquée par l’arrivée d’un nouveau professeur de littérature anglaise, M. Keating...

Lire la suite : -18 / Mallemort - Eyguières

Pendant cette période de vacances, Sébastien Donida nous ouvrait la porte du boxing club de la roque d'anthéron pour un petit essai.
L'équipe -18 a répondu présente, la majorité de l'équipe était donc là mardi dernier pour une heure d'initiation à la boxe (plus Jéjé toujours présent ce Jéjé).

 

Quelques uns avant l’entraînement se demandaient si une heure suffirait à les faire transpirer et bien je vous assure que oui ! Notre hôte du jour nous avait préparé un joli petit programme basé sur de la course, du cardio, de la boxe et bien sûr de la bonne humeur et je peux vous assurer qu'un certain nombre va se rappeler de cette soirée.

 

 

 

Donc pour conclure merci à tous d'avoir joué le jeu, et surtout à Sébastien d'avoir pris de son temps libre pour nous accueillir, une expérience à rééditer.

 

"Très bon match de nos jeunes le week-end dernier. Malgré un effectif réduit, et l'absence de notre gardien, ils ont tenu la dragée haute à un adversaire très brouillon qui n'a jamais su profiter pleinement de ses nombreux avantages numériques. Notre défense agressive désorientait complètement les joueurs adverses qui ne trouvaient pas les solutions et continuaient à jouer naïvement, ne trouvant la faille que sur quelques actions individuelles.

En attaque, nos tireurs trouvaient facilement la cible et l'envie était bien de notre côté. Nous enchaînions les redoublés, les croisés, les sautés sans être plus que ça inquiétés par les locaux dont le collectif semblait à la rue.

D'accord, nous avons perdu (de peu) mais gageons que le match retour, à domicile, tournera probablement en notre faveur si nous pratiquons le même handball et que nos adversaires ne s'améliorent pas.
"

Signé : le coach de La Fare Les Oliviers

Joomla templates by a4joomla