Synopsis
Au XXIe siècle, au nord du département, un petit village de handballeurs reçoit la visite de Grand Avignon et de ses douze bandidos. À l'occasion cette dernière venue, ces derniers ont fait le plein de buts mais ont annoncé qu’au match retour ils seraient bien meilleurs et qu’ils se vengeraient.
Aussitôt les matchs retour annoncés, les Mallemortais se réunissent et décident d'agir pour ne pas subir les exactions des Avignonnais. Après avoir pris conseil auprès des vieux chauves du village, ils décident d'affuter leurs armes pour bien défendre et d’envoyer à Avignon les plus valeureux d’entre eux. Sept mercenaires acceptent pour une raison bien légitime et propre à chacun ce challenge.
Dès le début du combat, pardon du match, il était clair pour les deux chauves que le visage que proposaient ces jeunes était bien loin de ce qu’ils montraient ces derniers temps. Solidarité, engagement, respect des consignes, respect des postes… tout pour faire plaisir. 7 buts d’avance à la pause sans vraiment forcer, sans stress. Impeccables en défense, incisifs en attaque, rapide sur le jeu de transition, tous les voyants étaient au vert. La deuxième mi-temps était un peu plus brouillonne, due en partie à la fatigue et à la maladresse devant le but adverse. Rien de bien grave cependant.
Une bien belle victoire finalement, à 7 contre 12… trop forts les cowboys !

Fiche technique
    •    Titre original : The Magnificent Seven
    •    Titre français : Les Sept Mercenaires
    •    Réalisation : John Bellet et Walter Papaye
    •    Producteurs : MDPH associated
    •    Distributeur : United Artists
    •    Budget : 0 $
    •    Genre : Western
    •    Durée : 60 minutes
    •    Dates de sortie : 16 janvier 2016
    •    
Distribution
Les 7 mercenaires
    •    Lucas : The Snake, le chef des sept mercenaires, rapide et efficace
    •    Julien : La Porte, l’infranchissable portier
    •    Xavier : Ze Rock, le costaud du groupe
    •    Jonathan : Le Bougonneur, mieux vaut pas trop s’y frotter
    •    Joey : La Fouine, le mercenaire qui fait semblant de dormir
    •    Clément : Le Bras, le tireur d’élite… quand il veut bien
    •    Raphaël : Ze Boss, l’organisateur

La technique des ondes alpha pour vous endormir plus facilement


Cette technique va vous programmer à dormir en ondes cérébrales alpha pour vous mettre en condition à accueillir la première phase du sommeil.
-Allongez-vous dans votre lit : inspirez, expirez en visualisant le chiffre 3, trois fois. Inspirez puis expirez en visualisant le chiffre 2, trois fois. Inspirez puis expirez en visualisant le chiffre 1 trois fois. Puis décomptez de 10 à 1.
Vous êtes maintenant en ondes cérébrales alpha, prêt à ranger votre journée : demandez à la partie sage de vous-même de ranger tout ce que vous avez vécu dans votre journée et proposez-lui que cela revienne en mémoire le lendemain matin au réveil.
Reste à vous endormir en ondes alpha : Imaginez-vous devant un tableau sur lequel vous allez écrire d’une main et effacer de l’autre main. Vous dessinez un rond avec une croix dedans. Puis vous effacez la croix en partant vers l’extérieur du rond. Vous écrivez à côté du rond "plus profond".
Ensuite vous écrivez 100 à l’intérieur du rond. Puis vous effacez en écrivant "plus profond" à côté du rond.
Vous écrivez maintenant 99 à l’intérieur du rond avant d’effacer en écrivant "plus profond" à côté du rond. Vous continuez à décompter comme cela jusqu’à vous endormir.
 Plus efficace que compter les moutons !

La technique des -18 Mallemortais
Plus efficace encore que la technique des ondes alpha.
-Prenez 9 joueurs de Mallemort, opposez leur 9 joueurs de Pertuis, donnez leur des instructions de jeu précises, laissez les courir (ou faire semblant) et 30 minutes après vous dormez d’un profond sommeil seulement perturbé par les quelques coups de sifflé des deux excellents arbitres du jour.
- Pour une sieste plus légère, il fallait avoir le courage de rester en deuxième mi-temps. Les consignes des deux coachs à la pause de reprendre du plaisir étaient un peu plus respectées, les intervalles trouvés, les courses un peu meilleures et la défense un poil plus « active »… mais rien de bien terrible non plus.
Heureusement qu’en face nos sympathiques adversaires ne proposaient pas grand chose non plus.
Bilan : une victoire sans briller et deux coachs abattus.  Ils sont tellement capables de mieux faire que c’est terriblement rageant. Autre point noir : la blessure d’Alexis  dès le début du match et certainement absent 2 à 3 semaines…. quand ça veut pas ça veut pas !

Il y a 2 semaines nos jeunes joueurs ont réalisé une belle prestation face au premier du championnat Digne, meilleure attaque et meilleure défense du championnat.

L’équipe était en place et plutôt impliquée, défaite 27/20 quel dommage nous aurions certainement mérité mieux, même les coachs de notre adversaire d’un soir étaient d’accords pour vanter notre cohésion, notre défense et notre gardien (certainement le meilleur de notre championnat, je confirme).

Quel dommage de réaliser un tel match un jour et le WE suivant, faire une telle première période face à une équipe bien moins complète, je ne vais pas faire de grand discours et ne m’étalerai pas sur les « pourquoi » , les « comment » de ce match, les garçons sont déjà assez touchés par ce résultat pour ne pas en remettre une couche.

Je resterai sur les faits : trop de buts pris en première période, 19 buts c’est beaucoup trop, l’absence de Xavier qui s’impose de plus en plus comme le patron de notre défense n’est pas une excuse, après une petite discussion dans les vestiaires, la seconde période laisse beaucoup d’espoir car cette équipe sait jouer au handball et nous le prouve.

Par contre cette seconde période laisse également beaucoup de regret et notamment sur les 20 dernières secondes, ce match nous devions le gagner et juste en suivant les consignes, garder le ballon et provoquer, mais nos jeunes par manque d’expérience ont laissé cette victoire et se contenteront d’un match nul 28/28. Quel DOMMAGE !

C’est perdu dans un mauvais gymnase (pourtant donné sur le site de la fédé) en compagnie de…. l’arbitre que nous commencions cette rencontre contre une équipe aux résultats surprenants qui pointait à 2 petites longueurs de nous au classement général. L’accueil, au bon gymnase, était assez froid et il a fallu attendre la fin d’un match pour pouvoir s’échauffer enfin à à peine une demi-heure du coup de sifflet. C’est sans doute la raison qui explique le début poussif de nos jeunes obligeant les deux chauves à poser très rapidement un premier (et unique) temps-mort pour recadrer tout ce petit monde. La suite fut (beaucoup) plus tranquille. 

Sous la houlette d’un Houlès (pour le jeu de mot) en grande forme les « verts » d’un soir, enfin d’une fin d’après midi, déroulaient leur handball et calmaient peu à peu les ardeurs de jeunes Islois pas très imaginatifs. Cap’tain Raph et sa bande s’appliquaient même à « passer » les quelques lancements de jeu proposés à l’entraînement bien aidés, il est vrai, par une défense passive. Lucas et Joey se régalaient aux ailes. Xavier contrôlait à merveille sa défense (0 but pendant au moins un quart d’heure en deuxième période), bien aidé par les grands bras de Zohaan qui compensait son manque d’efficacité en attaque par une belle activité défensive. Alexis, couteau suisse du jour, s’acquittait  avec application de tous les postes où on le plaçait et Flo distillaient des passes décisives à chaque fois qu’il était sur le terrain (c’est à dire quand il n’était pas sorti par l’arbitre). Quand à Julien, il a, comme d’habitude, fini par écœurer les tireurs adverses avec des stats à faire pâlir un Titi Omeyer….

Alors d’accord tout ne fut pas parfait, le score aurait pu (dû) être bien plus élevé en notre faveur mais ne soyons pas trop perfectionnistes pour une fois et profitons simplement du bonheur de jouer ensemble devant un public de supporter toujours aussi présents et chaleureux… 

Encore 4 matchs dont un seul à l’extérieur (à Dignes il est vrai) avant de savourer la mini trêve hivernale et son lot de cadeaux de de chocolats. Et si on demandait à Papa Noël une petite troisième place pour les fêtes ??? 

p.s. une fois n’est pas coutume, je tenais à féliciter notre excellent arbitre d’un soir (et pas seulement parce qu’il nous à permis de retrouver le bon gymnase)

Voilà enfin l'article du match de nos -18 ans garçon face à Apt vacances oblige.

 

Et bien nos jeunes joueurs étaient eux aussi un peu en vacances, mais je ne dirais rien, ces vacances sont les bienvenues et ce match face à Apt également.

 

Ce match se joua à 7 contre 7 , vous me direz que c'est normal donc je m'explique ce match se joua sans remplaçants.

 

La première mi-temps fut un peu compliquée les 2 équipes se rendirent coups pour coups 9/9 à la 25eme minutes, puis deux buts de Lucas et Clément nous permirent de rentrer au vestiaire avec un avantage de deux buts, 11/09.

Le message du coach fut simple même très simple : Faire juste un peu plus que les 30 premières minutes,

Le message a mon sens est passé puisque sans trop forcer, notre équipe favorite a pris facilement le dessus sur cette équipe d'Apt.

C'est vrai que cette équipe d'Apt se battra pour ne pas terminer dernière mais malgré cela le score est là, avec une victoire 35/24.

 

Les vacances arrivent à point nommé pour cette fin de première partie de saison avec un enchaînement éprouvant de 5 matchs d'affilés, donc repos repos repos.

 

 

Et ne mangez pas trop de bonbons les petits pour Halloween.

 

Joomla templates by a4joomla